Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 11:38

 

Bonjour,

 

J'ai décidé il y a 2 semaines de changer la disposition de mon clavier pour passer au bépo. Le bépo est une disposition ergonomique et moderne pour le Français qui contrairement à l'azerty n'a pas été pensé pour préserver les tiges des machines à écrire du début du XXème siècle. Au contraire, le bépo minimise les efforts demandés pour écrire en Français. Les objectifs sont multiples :

  • Faciliter l'accès à certains caractères du français, comme les majuscules accentuées ou les « guillemets »
  • Améliorer la vitesse de frappe
  • Prévenir les maladies professionnelles liées à l'utilisation du clavier (TMS).

 

Les curieux pourront trouver plus d'informations à ce sujet sur le site officiel du projet Bépo.

 

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n'est pas nécessaire de changer de clavier pour commencer à apprendre à taper en bépo. J'ai simplement téléchargé et installé le pilote pour Windows et Mac (la quasi totalité des distributions linux proposent le bépo en standard).  Le choix de la disposition a utiliser est alors proposé dans le tray (en bas à droite sou windows, en haut à droite sous Mac) :

 

bepo-barre.png

 

Le pilote propose deux modes :

  • Bépo pur
  • Bépo avec azerty pour les raccourcis clavier (mode bépo-azerty), que j'utilise.

Évidemment, cela ne va pas effacer toutes les touches de mon clavier et réécrire les nouvelles inscriptions par dessus. J'utilise donc pour le moment un clavier azerty somme toute assez banal. L'objectif étant la frappe en aveugle, ce n'est dérangeant qu'au début.

 

Pour faciliter l'apprentissage, j'ai procédé par étapes :

  1. J'ai tout d'abord imprimé la carte du clavier, sur une feuille que j'ai plié de manière à ce qu'elle soit visible entre l'écran et le clavier.
  2. Je suis tout d'abord resté en azerty par défaut, ne basculant en bépo que pour faire mes exercices de frappe (quotidiens).
  3. Pour les exercices, j'ai tout d'abord utilisé le logiciel TIPP, avant d'opter pour XUL Typist.
  4. Au bout de deux semaines à fonctionner de la sorte, je me suis senti suffisamment à l'aise pour basculer en bépo par défaut, ne revenant en azerty que lorsque j'ai besoin de taper quelque chose en urgence.

 

Bilan

Au bout d'une semaine d'utilisation, je connaissais assez bien la disposition du clavier (qui est plutôt logique) et je ne regardais pratiquement plus la feuille sur laquelle j'avais imprimé la carte du clavier (si ce n'est pour les caractère spéciaux et autres ponctuations).

 

Au bout de deux semaines, je frappe en moyenne en bépo à 23 mots/minutes (statistique relevée par XUL typist). C'est encore bas, mais suffisant pour les tâches courantes. Je frappe bien évidemment en aveugle à dix doigts, ce qui l'objectif du bépo. J'ai conservé mon poste professionnel en azerty, et ne suis en bépo qu'à la maison. L'utilisation de deux disposition ne semble pas être trop un problème, le cerveau semblant bien faire la distinction entre les deux (c'était, je l'avoue, une de mes principales réticences à basculer). Ce chiffre de 23 mots/minutes est parfaitement normal est reste dans la moyenne observée des gens qui basculent en bépo. La vitesse devant arriver au bout de quatre semaines environ.

 

J'ai conservé les ouvertures de sessions en azerty, n'étant pas assez à l'aise pour taper des mots de passes en aveugle en bépo.

 

J'ai commandé un jeu d'autocollants pour clavier destinés pour changer physiquement mon clavier :

  1. Si des amis passent chez moi et ont besoin d'utiliser mon ordinateur
  2. Pour les mots de passe
  3. Je trouve dommage que tout ce qui est inscrit sur mon clavier soit faux.

 

Je ferai sans doute un nouveau billet lorsque je les recevrai. D'ici là, mon niveau devrait s'être amélioré.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens